Philippe et moi

Vous pensiez tout savoir de moi ?
OUI je suis enseignante  
OUI j'adore bloguer
OUI j'ai un mémoire Espé à rédiger (OSEF mais je l'écris quand même ici pour ne pas risquer d'oublier...)

Et pourtant... 
Vous ignorez probablement qu'en marge de tout ceci, je vis une passion aussi fulgurante que dévastatrice avec LE zhomme de ma vie :

Évidemment, afin de garder notre vie de couple à l'abri des paparazzi, je ne peux pas vous dévoiler son identité, je l'appellerai donc par son seul prénom : Philippe.

L'évier de la salle des maitres

Depuis le début de ce blog, j'essaie, malgré les moments de doute, de fatigue ou de stress parfois, de garder un regard positif sur mon métier. 
Parce que je l'aime putain de merde ce métier, bah ouais !

Mais derrière les gommettes et les paillettes, il existe tout un pan bien plus sordide de la réalité quotidienne auquel sont confrontés des centaines de milliers de professeurs des écoles (et même que c'est pas forcément mieux chez les collègues en collèges et lycées).

Vous comprendrez donc que je témoigne de façon anonyme dans cette :



Il y a plusieurs questions que je me pose régulièrement quand je suis à l'école :

Les zapprenants

Depuis le début de ce blog, je me rends compte que je parle finalement assez peu de ces êtres de petite taille avec qui nous passons nos journées, j'ai bien entendu nommé : les zapprenants. Il était temps de réparer cette négligence et de parler librement et simplement de ces petites choses.

Alors oui, on est #BIENVEILLANTS et #ETHIQUESETRESPONSABLES, et blabla l'hétérogénéitédézélèves mais...

...juste entre nous...

...on peut bien se le dire quand même :

ON A TOUS UN ZAPPRENANT... 

franceinfo francois fillon benoit hamon marine le pen emmanuel macron GIF

Faire cours à l'Espé pour les Nuls

J'entends trop souvent dire que lorsqu'on s'engage dans les carrières d'enseignement, il y a peu de débouchés professionnels ensuite.

C'EST FAUX !

Il vous suffit de devenir à votre tour formateur à l'Espé !

Et si vous estimez que vous n'en avez pas la légitimité, détrompez-vous, il vous suffit de mettre en oeuvre les quelques conseils ci-après, qui ont tous largement fait leurs preuves et extraits de l'ouvrage à succès :


TECHNIQUE N° 1 : Prendre le temps de faire connaissance


C'est pas que vous vouliez perdre gagner du temps avant de commencer à faire cours. 
Loin de là. 
C'est juste que ce serait teeeeeellement sympa de commencer par faire un looooong tour de table où vous demandriez à chaque zapprenant-professeur-stagiaire de se présenter et de vous indiquer son nom, le niveau dans lequel il enseigne etc.

Les mauvaises langues diront que ça ne sert à rien et que vous n'êtes de toute façon pas interessé par ce qu'ils vous racontent. 
Mais vous avez votre conscience pour vous : VOUS SAVEZ que c'est utile. 
Pour meubler efficacement une bonne grosse demi-heure de cours. 
Voire une heure si vous brodez un peu...


MES VACANCES : Expectations vs reality

Depuis le début de l'année scolaire, j'ai vécu quatre période de vacances scolaires. 

Et avec le recul, je me rends compte que j'ai à chaque fois tenté une stratégie différente pour les mettre à profit de la façon la plus efficiente possible avec l'espoir - toujours vain - de résoudre l'équation improbable du je-bosse-mais-je-me-repose-mais-je-bosse-mais-je-me-repose-mais-je-dois-bosser-mais-j'ai-besoin-de-repos.

Voici donc les leçons que je tire de ces quatre première période de vacances-de-profs, sous forme d'une 

ANALYSE SOCIO-QUANTITO-QUALITATIVE D'UNE FONCTIONNAIRE (STAGIAIRE) TROP PAYEE



Constat préalable : le taux de "je suis laaaaarge est en augmentation constante depuis le début de l'année, ce qui est le plus important. 

Les variations du taux de c'est la meeeeerde sont au fond de peu d'importance (si ce n'est que c'est la meeeeeerde pour mon mémoire là tout de suite...).

J'ai joué à la maitresse

C'est la magie des vacances : avoir le temps de se poser, de retrouver ceux qu'on aime et prendre le temps de faire toutes les choses qu'on n'a pas le temps de faire en temps normal.

Et pour la première fois depuis le début de cette année de stage, j'ai fait ce que j'évitais soigneusement jusque là :

J'AI JOUE A LA MAITRESSE 

AVEC MES FILLES

Au secours, mon enfant veut devenir prof !
Un dessin du précieux Jack KOCH


...et j'en ai tiré quelques enseignements.

Pitite précision : tous les (extraits de) discussions retranscrites ci-dessous sont authentiques... à part les prénoms de mes filles (oui parce qu'en vrai elles s'appellent Brenda-Ginette et Monique-Beverley mais chuuuut je veux leur laisser une chance de s'en sortir dans la vie).

Ma vie de prof sur les réseaux sociaux :-)

Bloguer, c'est déjà une démarche très particulière qui consiste à se livrer et à partager le bordel-de-dans-ta-tête...

...en ce samedi 1er avril 2017, je vous propose d'aller plus loin dans l'étalage de ma vie : vous trouverez ci-dessous un aperçu tout à fait représentatif de mon quotidien (vous allez voir, il est tout ce qu'il y a de plus banal) à travers une petite sélection des échanges que je peux avoir en une journée avec mes contacts sur les différents réseaux.

Voici en quelque sorte :

VIS MA VIE SUR LES RESEAUX SOCIAUX 


10h02 : Najat communique sur Twitter :


L’image contient peut-être : 1 personne, sourit, texte

Devenir prof : que du bonheur ? (période 4)


Tout comme les rituels ont leur place dans les apprentissages scolaires, j'ai ritualisé sur ce blog un point d'étape périodique : celui de répondre aux 7 mêmes questions à chaque fin de période afin de me forcer à avoir un regard métacognitif (ouais ça fait partie des gros mots qui sont devenus mon quotidien depuis que je suis prof) sur mon vécu de bébéprof.

NB : si vous voulez lire les premiers articles de cette série, vous trouverez ici ceux de la période 1, de la période 2 et de la période 3.

DEVENIR PROF : QUE DU BONHEUR ?
(période 4)

 baby sleeping GIF
Bon... Je pense qu'aucun gif au monde ne peut mieux résumer mon état du moment :
heureuse... mais fatiguée... mais tellement heureuse (mais putain de fatiguée) :-) 

Référentiel de compétences (et gifs de chats)

En tant que bébé-prof, vous vous doutez bien qu'il n'y a pas une journée qui ne se passe sans que je lise et relise et rerelise le référentiel de compétences des métiers du professorat et de l'éducation.
(ça va je suis crédible quand j'écris ça ?)

Afin de faciliter son appropriation par tous les professeurs (ou futurs professeurs), je vous en propose aujourd'hui une nouvelle version (Eduscol si vous voulez la choper y a copyright hein !) :

LE REFERENTIEL DE COMPETENCES DES METIERS DU PROFESSORAT ET DE L'EDUCATION
...Illustré avec des gifs de chat...


 cat glasses frustrated GIF
Chat ch'est moi quand je prépare un article doctement institutionnel 

FICHE DE PREP : Séquence à l'Espé

Afin de rendre hommage au nombre de cours subis à l'insu de mon plein gré dont j'ai eu la chance de bénéficier à l'Espé sur la paaaaaaassionante question de savoir "mais comment qu'on fait une fiche de prep" mais aussi pour rendre un hommage plus général à la qualité des apprentissages dispensés en Espé, j'ai décidé de partager avec vous ma

FICHE DE PREP SUR LA SURVIE EN MILIEU ESPEIEN


L'enthousiasme ambiant à chaque fois qu'un prof annonce fier de sa super idée novatrice :"je sais que vous êtes parfois un peu déroutés face aux fiches de prep alors nous allons consacrer la séance d'aujourd'hui à vous aider à y voir plus clair. Alooooooors qui peut me dire ce qu'on, met dans une fiche de prep ???"

Etre conjoint d'un(e) instit

Sur ce blog, j'aime parler de ce que je vis, de ce que je ressens, de ce que j'observe en cette année-pas-comme-les-autres.

Mais je suis consciente que si je peux vivre cette année de stage aussi pleinement c'est parce que j'ai un super héros dans ma vie.

Voici d'ailleurs le

TOP 10 DES RAISONS
POUR LESQUELLES J'ADMIRE MON MARI
DE RESTER MARIÉ AVEC UNE PROF


1) Quand je parle de mon travail, de mes élèves, de mes collègues, de mon tuteur, de mes idées, de mes difficultés, des anecdotes du jour... et pas qu'un peu... (et que c'est pas comme si j'étais bavarde)

reaction the office queue tired reaction s